Paul Gauguin (site demo)

A Tahiti

Paul Gauguin s'installe à Tahiti en 1891, cherchant à fuir la société occidentale. La nature et les vahinés l'inspirent énormément : sa peinture devient plus dépouillée, les couleurs plus vives et les contours moins dessinés. Il peint Manao Tupapau ou encore Arearea (1892). Il retourne à Paris en 1893 dans l'espoir de vendre ses nouvelles toiles, mais sans succès. Après un séjour mouvementé, le peintre retourne à Tahiti en 1895. Désespéré par sa solitude et la misère, il peint une œuvre monumentale, sorte de testament : D'où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ? (1897-1898), avant de tenter de se suicider. Installé à Papeete, il entretient une relation avec Pau'ura, une vahiné de 14 ans, qui lui donne un fils, Émile. Gauguin part ensuite pour les îles Marquises en 1901 dans l'espoir de renouveler son énergie et son inspiration. Il s'y fait construire la Maison du Jouir, habitation sur pilotis, et prend pour compagne Marie-Rose Vaeoho, 13 ans, qui tombe enceinte d'une petite fille. Retrouvant un temps l'impression d'un paradis, il peint le tableau Contes barbares (1902). Atteint d'eczéma douloureux et fatigué par la syphilis, Paul Gauguin meurt dans la misère la plus totale le 8 mai 1903. Peintre maudit, son œuvre ne connaît le succès qu'après sa mort.